L’AIRAP écrit au PDG du Club Med, M. Henri Giscard