Un sénateur, Bruno Sido, interpelle le ministère de l’Ecologie depuis