Quelques informations intéressantes sur l’origine du “lectorat” du site internet de l’AIRAP


Une information sur le “lectorat” du site internet de l’AIRAP. www.airap.asso.fr

Il est issu de 14 pays différents, classés par nombre de consultation par pays :

France- Suisse- Canada- Allemagne- Belgique- Etats-unis

Russie- Grande-Bretagne- Maroc- Italie- Mexique- Qatar

Argentine- Hong-Kong

Nous sommes bien sûr heureux que ces personnes aient pu prendre connaissance des risques dans la Vallée de Chamonix si elles souhaitent y séjourner.

Qu’elles apprécient peu, à cette occasion, les positions prises, à ce jour, par les différentes autorités nationales, régionales et locales de notre pays, face au risque d’avalanches dans la Vallée, ou ailleurs, est probable et regrettable.

Mais l’objectif de l’AIRAP est très simplement que n’arrive pas à d’autres ce qui est arrivé aux douze victimes de Montroc, il y a bientôt dix ans, et aux 39 autres, mortes à Val d’Isère en 1970.

La prévention fait partie de l’ objet même de notre association. La vie des personnes prime à nos yeux sur le taux de remplissage des logements et la fréquentation des pistes de ski.

Qui peut objectivement avoir une position différente?

Et pourtant, depuis 3 ans que l’AIRAP se bat pour que soient mises en place par les trois niveaux concernés, nationaux, régionaux et locaux, les méthodes sérieuses que l’Etat a recommandées en 2004 dans ce domaine (création des “zones jaunes” et inscription de celles-ci sur des cartes “réglementaires” pour que l’information sur le danger éventuel soit obligatoirement transmise par la Mairie concernée aux occupants), on peut s’interroger sur la réelle prise de conscience, ou la conscience tout court, de ceux qui semblent toujours s’acharner à en empêcher ou en retarder la mise en œuvre.

NB : pour toutes explications complémentaires sur cette réglementation, aller sur le site de l’AIRAP : www.airap.asso.fr

 

Documents à télécharger :

Recherche :

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Les articles de la rubrique :

 

 

Soutenez l'AIRAP sur:
Traduire »